SIGNAL

Composition synesthésique pour espaces et matériaux 

Création 2022

PROJET ARTISTIQUE 

Le son s’entend, se voit et se ressent. Cependant, la composition musicale et les systèmes de diffusion se limitent souvent au champ évident de l’audible. L’équipe de Signal souhaite explorer d’autres canaux de diffusion, utiliser les matériaux et leurs résonances pour transmettre des émotions par les sensations haptiques ou visuelles ; faire apparaître du son sans enceinte, là où on ne l’attend pas, là où on ne l’entend pas. 

Par absence de terme, nous décidons d’employer celui de “Musique synesthésique”. La synesthésie (selon Larousse) est une “Expérience subjective dans laquelle des perceptions relevant d’une modalité sensorielle sont régulièrement accompagnées de sensations relevant d’une autre modalité, en l’absence de stimulation de cette dernière (par exemple audition colorée).” Dans notre cas ces expériences seront collectives, non pas induites par des mécanismes neurologiques mais par des stimuli trans-sensoriels. 

 

Récit 

La tombée de la nuit. 

Allégorie du passage vers le monde qui vient. Qu’il soit lent ou fulgurant, doux ou violent, il implique de s’adapter, de faire confiance à nos sens, les plus évidents et les plus discrets. Quel regard porter dans la pénombre, puis dans le noir absolu. Comment écouter dans le vacarme d’un chaos hurlant, puis dans le silence de ses décombres. A travers quel sens insoupçonné peut-on cultiver le plaisir d’une musique qui n’offre plus de rythme à percevoir, de tonalités à identifier; qui ne semble plus être qu’un mouvement trop véloce qui parcourt nos chaires. 

L’agilité fait grandir la résilience, l’inconfort aussi. 

C’est dans ce champ-là, de l’inconfort et de la métamorphose, que nous orientons nos recherches : provoquer les situations qui déplacent nos appuis, aiguisent nos savoirs être. Pour quelques instants, devenir sourd et aveugle, pour éveiller nos capacités, sortir de la peur, s’émanciper. 

Peut-on palier à nos savoirs-faire futiles avant que la contrainte ne nous submerge et ne nous présente au monde tel qu’il arrive? Ce rituel serait un appel à se transformer, à se découvrir des sens et des forces d’adaptation.

 

Procédés d’écriture 

L’écriture commence par la manipulation d’un matière sonore captée dans des espaces naturels (field recording). Cette matière est éditée à l’aide de différents procédés induits par l’acousmatique et l’informatique musicale (échantillonnage, agencement, mixage spatialisation). 

Elle sera diffusée au travers de deux procédés distincts : en temps que signal audio, mais aussi interprétée sous forme de partition midi pilotant des mécanismes. Le signal audio sera diffusé par divers électro-aimants (haut parleurs aériens, solidiens) qui feront résonner des matériaux comme du bois, acier, liquides, ferrofluides et autres échantillons de gallium qui doivent permettre une interprétation haptique ou optique du son. En parallèle la partition midi permet de contrôler des instruments électromécaniques comme des percuteurs ou des vibreurs et des sources lumineuses. L’usage de procédés lumineux doit par réflexion, permettre d’amplifier les différentes animations de la matière pour les rendre visibles par le public. 

Si la partition est rigoureusement écrite, chaque lieu offre une adaptation scénographique qui a une incidence directe sur les matériaux mis en résonance ou en lumière (grilles, arbres, rochers, parquets…), rendant spécifique à chaque lieu le vocabulaire sonore. 

 

Expérience 

Ce projet relève du champs des “Arts, Sciences et Technologies”. La forme relève du spectacle vivant mais outre l’aspect performatif, nous parlerons moins de représentation que d’expérience sensible. Le spectateur est invité à évoluer dans un dispositif immersif, à l’observer, l’écouter, s’y mouvoir, le toucher. 

L’intrication de la technique et du sensible forme un objet de recherche inséparable dans cette création. Une série d’expérimentations, avec des publics sourds et entendants, aveugles et voyants, doit nous permettre d’identifier les dispositifs et matériaux qui auront les meilleurs effets synesthésiques. 

Veille écologique 

Bien que les contraintes écologiques restent à préciser et seront in fine incidentes dans le cadre d’une création utilisant les outils numériques, nous souhaitons dans la continuité d’ ONIRI 2070, veiller aux aspects de consommation énergétique, d’autonomie, aux déplacements de nos usages technologiques et aux modalités de tournées. 

Nous continuons d’observer la possibilité de rester sous les 1kWh et essayons par exemple de limiter notre usage des ordinateurs en live au Raspberry Pi (micro-ordinateurs sous linux, peu consommateurs de matière et d’énergie). 

INCLUSION DE PUBLICS DANS LE PROCESSUS DE CRÉATION 

Laboratoires ouverts 

Les dispositifs de composition, de diffusion seront partagés sur des temps d’ateliers expérimentaux avec des publics spécifiques (associations, lycée, centres de recherche, artistes, enseignants…). Ces laboratoires sont l’occasion de partager nos savoir-faire et questionnements, mais aussi de prendre à partie le public pour évaluer les dispositifs sensibles élaborés pour la création. 

Workshop pluridisciplinaire 

30 artistes, techniciens, scientifiques, chercheurs seront invités pendant 10 jours à échanger, créer, expérimenter ensemble des dispositifs synesthésiques. Les résultats seront mis en scène et présentés au public à l’issue du workshop. 

DISTRIBUTION 

Direction artistique / Composition : Ezra 

Dispositifs lumineux : Alexandre Machefel 

Développement informatique : Martin Hermant, Tom Magnier 

Accessibilité pour les publics sourds : Anne Chevalme 

Administration et production : Guillemette Gatineau 

Diffusion et communication : Nicolas Dorbon 

DIFFUSION

L’éclosion de SIGNAL est prévue pour fin 2022. La Cie Organic Orchestra accompagnera la diffusion de ce concert. 

Le spectre de diffusion de ce concert est large : SMACs, scènes nationales, théâtres, centres culturels, festivals, musées, sont tant de lieux susceptibles d’être intéressés pour accueillir cette forme. 

La transmission faisant partie intégrante de cette création, des rencontres pédagogiques et des moments de transmission et de sensibilisation accompagneront la diffusion (Workshops, ateliers, conférences et concerts pédagogiques).

PARTENAIRES DE RECHERCHE

Eve - Scène Universitaire 

eve.univ-lemans.fr/fr/index.html 

Laboratoire d’Acoustique Universitaire du Mans - LAUM 

laum.univ-lemans.fr/fr/index.html 

Fais moi un signe 

faismoiunsigne35.wixsite.com/monsite 

1 2 3 Cité Cap 

123citecap.fr 

  • Grey Facebook Icon
  • Twitter - Gris Cercle
  • Grey Instagram Icon
  • Grey YouTube Icon